Tables rondes : Réflexion sur une mémoire de l’esclavage dans la tourmente les 13, 15 et 16 mai 2021

LES TABLES RONDES DU TANLANMEKANFENEG  LES 13, 15 et 16 mai 2021 - de  15H A 17H - En visioconférence Réflexion sur une mémoire de l’esclavage dans la tourmente Le 21 mai 2001, la France reconnaissait les traites négrières et l’esclavage comme crimes contre l’humanité, en adoptant la loi portée par la députée guyanaise, Christiane TAUBIRA. [...]

LE 23 MAI POUR NOUS ÇA COMPTE !

https://youtu.be/ioX79ZDWOlo « Dans tout crime contre l'humanité, il convient d'abord et avant tout d'honorer les victimes de l'esclavage » déclare Emmanuel Gordien Président du CM98. Il explique les raisons de sa démission de la Fondation pour la Mémoire de l'esclavage et répond à la question : le monument aux esclaves sera-t-il inauguré au [...]

NAPOLÉON ET L’ESCLAVAGE : LE GRAND DÉBAT

Samedi 8 mai 2021 à partir de 14H (heure Paris), 8H (heure des Antilles) NAPOLÉON ET L’ESCLAVAGE : LE GRAND DÉBAT A l’occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon Bonaparte, la Plateforme nationale des opérateurs de mémoire de l’esclavage propose trois tables rondes sous la forme de webinaire ouvert au public, avec la [...]

Samedi 17 avril 2021 : La nomination des esclaves en 1848

Samedi le 17 avril 2021 à 15h l'équipe de l’atelier de généalogie et d’histoires des familles antillaises propose un échange autour des noms que la majorité d’entre nous portons aujourd’hui. Comme tous les êtres sur terre nous portons un nom. Ce nom est en lien avec notre histoire. Le travail de l’atelier a été [...]

Les traites négrières dans les Mascareignes : le rôle de la Compagnie des Indes Orientales (1664-1767)

Inscription : 📌 https://zoom.us/webinar/register/8916144647659/WN_aMGz96R6Qkysy84T_o4I3g 🔴 [COMPRENDRE] l'Université Populaire du CM98 vous invite à sa nouvelle conférence, présentée par Bruno Maillard, Docteur en Histoire : L’historiographie estime aujourd’hui à 360000 le nombre de personnes déportées légalement et illégalement dans les iles Mascareignes (Maurice, La Réunion et Rodrigues) entre la fin du 17e et le milieu du 19e siècle. [...]

Ces noms dont ils ont honte !

Gustave Lurel, Jean Glissant, Marie Sinaïde Chamoiseau, Placide Césaire, Jean Chevry, Charles Chasseur,   Mathurin Thuram, Henri Lincertin, Césaire Taubira, Jean-Pierre dit Grand Chalus…, voilà 10 parmi les 200 000 personnes qui n’avaient qu’un prénom lorsqu’elles étaient esclaves dans les anciennes colonies françaises et à qui furent attribués leur nom de famille, après le 27 avril 1848. Ce sont tous ces prénoms et noms qui devaient être gravés sur le mémorial national des victimes [...]

Les traites négrières dans les Mascareignes 18e et 19e siècles

L'Université Populaire du CM98 vous invite à sa prochaine conférence sur : "Les traites négrières dans les Mascareignes. 18e et 19e siècles", présentée par Bruno Maillard, Docteur en Histoire, Chercheur associé au Laboratoire CRESOI de l'Université de La Réunion, Chargé d'enseignement vacataire à l'Université de Paris Est Créteil et Membre du conseil scientifique de [...]

Mémorial des victimes de l’esclavage : l’appel à candidatures annulé

Mémorial des victimes de l’esclavage : l’appel à candidatures annulé Des associations contestaient le choix des artistes présélectionnés, estimant que leurs projets ne tenaient pas assez compte de l’inscription des 200 000 noms d’esclaves affranchis. L’issue était prévisible : l’appel à candidatures lancé en juin 2020 pour la création d’un mémorial national de l’esclavage au jardin des Tuileries, à [...]

Des noms contre l’oubli par Serge Romana

Les esclaves des colonies françaises d’outre-mer n’avaient pas d’état civil. Après l’abolition, on procéda à la nomination de 200000 nouveaux affranchis. Serge Romana, président de la Fondation Esclavage et réconciliation, se bat pour honorer leur mémoire. Depuis 2013, des monuments sur les quels sont gravés prénoms, matri cules et noms d’anciens esclaves des Antilles [...]

A Paris, le projet de mémorial des victimes de l’esclavage aux Tuileries dans l’impasse

L’appel à candidatures a été lancé en juin 2020 et une présélection a été validée en octobre. Mais le processus s’est grippé, notamment au sujet du choix des artistes. Logique artistique et objectif mémoriel peuvent-ils se confondre ? L’œuvre, par son pouvoir métaphorique, marque-t-elle mieux les esprits qu’une stèle commémorative ? Ces questions complexes sont au cœur [...]