Conférence de l’université populaire du CM98 samedi 29 février 2020 à 15h Université Panthéon – Sorbonne

DE LA SERVITUDE EUROPÉENNE À L’ESCLAVAGE DES ORIGINAIRES D’AFRIQUE AUX ANTILLES FRANÇAISES DU 17ÈME SIECLE

À partir des années 1620, des Français colonisent les Petites Antilles (Saint-Christophe, la Guadeloupe, la Martinique). Certains sont des maîtres et engagent des serviteurs pauvres obligés de travailler pour eux en échange d’une très faible rémunération payée en tabac. Les plus riches des maîtres ont quelques esclaves amérindiens ou d’origine africaine. Jusqu’aux années 1650, la principale main-d’œuvre utilisée dans les colonies françaises des Antilles est formée de ces pauvres venus des ports du royaume de France. Ils abattent des arbres et cultivent du tabac. L’introduction de la production du sucre modifie la main-d’œuvre utilisée. Les hommes d’origine africaine et réduits en esclavage, plus chers mais aussi asservis jusqu’à leur décès, ou exceptionnellement leur affranchissement, souffrant moins des maladies tropicales, vont avoir la préférence de maîtres détenant davantage de capitaux que la première génération des colons. Ce passage du tabac au sucre s’accompagne donc du passage de la servitude européenne à l’esclavage de masse des personnes d’origine africaine et de leurs descendants dans les Antilles françaises.
Cette conférence est proposée par Frédéric Régent Maître de conférences Université Paris 1

Panthéon-Sorbonne.
Date : samedi 29 février 2020
Horaire : de 15 à 17h
Lieu : Richelieu Université Paris 1 Panthéon la Sorbonne
Adresse : 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris
Accès : RER B | Station Saint-Michel – Métro | Station Cluny-la Sorbonne – à Sorbonne Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.
Entrée libre et gratuite
https://www.helloasso.com/…/co…/soutenez-les-actions-du-cm98
#histoire #Antilles #esclavage #universitépopulaire #CM98 #fredericrégent #Afrique

QUESTIONNAIRE DE L’UNIVERSITE POPULAIRE N01